Jean l’impitoyable

SEYVOS Florence, DUMAS Philippe

Jean est parfait ; √† l’√©cole √† la maison, partout. Voil√† pourquoi il a √©t√© choisi pour tenir le r√īle symbolique pour le village : traverser la rivi√®re en portant le g√Ęteau, le jour de la f√™te du Grand Prix. C’est un honneur pour lui et sa famille, mais il le refuse. Rien ni personne ne le fera changer d’avis et la punition est rude : trois mois de prison ! Il se sent banni de tous sauf de sa grand-m√®re, fantaisiste et voyageuse, intr√©pide. C’est elle, avec une petite souris gourmande et bavarde, qui lui donnera la force de s’√©vader et d’affronter les adultes.¬†Le r√©cit en forme de conte raconte comment un enfant parfait peut avoir envie d’√™tre lui-m√™me, sans subir un r√īle d√©fini √† l’avance. Le refus d’ob√©ir, apr√®s trop de docilit√©, peut entra√ģner la d√©sapprobation des adultes, alors que la transgression permet de grandir. Le texte, agr√©able √† lire, illustr√© avec humour et finesse, aborde une question que les enfants ne se posent peut-√™tre pas en de tels termes…