Jean 1er le Posthume, roman historique.

VIGNE Fabrice

Dans un sursaut, le jeune Arthur d√©cide d’√©crire un livre, c’est une r√©v√©lation qui s’impose √† lui. Il recrute deux associ√©s qui se doivent de l’aider : Elsa, forte en vocabulaire, et Stan, √† l’imagination d√©bordante. Arthur impose le sujet, la vie d’un roi de France. Il choisit Jean le Posthume, fils de Louis X le Hutin, qui ne v√©cut que cinq jours, ce qui limite les erreurs historiques et l’histoire tout court… mais permet toutes les audaces. Il s’agit de raconter la vie d’un b√©b√©, et Arthur est concern√©, sa m√®re remari√©e va bient√īt accoucher.

L’auteur concocte une histoire d√©lirante et fait entrevoir les angoisses des √©crivains devant la page blanche. Mais surtout il pose la question de l’utilit√© d’√©crire : pourquoi, pour qui ? Comment √©crit-on un livre ? Avoir des id√©es, une bonne documentation et ma√ģtriser la langue suffisent-ils √† faire un roman ? C’est √©crit avec humour, l’emploi d’un vocabulaire recherch√© obligera certains √† recourir au dictionnaire.