Je veux le prince charmant.

BRULLER Hélène

Cette BD d’humour amuse à toutes ses pages, voire arrache un vrai rire. C’est une satire sans méchanceté, bien observée, davantage fondée sur le verbe que sur le dessin.

Les gags remplissent une planche, au maximum deux, comportant de grandes cases. Le dessin est délibérément caricatural, avec beaucoup de visages en gros plan, jamais de décor mais des aplats de couleurs franches. Les histoires sont fort drôles. L’héroïne, Hélène, une jeune femme célibataire qui ne manque pas de mordant, ne laisse rien passer des travers comportementaux de ses contemporains : jules, parents, préjugés, vie quotidienne, etc. Son verbe fait souvent mouche.