J’apprends.

GIRAUD Brigitte

Petite fille, puis adolescente, Nadia absorbe comme une √©ponge tout ce qu’il faut apprendre √† l’√©cole : le√ßons de grammaires, po√©sies, arithm√©tique, tout s’inscrit dans sa petite t√™te bien faite. Dou√©e pour le sport, elle devient une gymnaste √©m√©rite. Mais l’√©cole et la maison sont deux mondes √©tanches et personne ne lui apprend le secret de sa naissance qui l’inqui√®te. √Člev√©e par son p√®re et ¬ę celle qui n’est pas ma m√®re ¬Ľ, elle raconte la vie quotidienne dans sa famille modeste, le voisinage des habitants de la ZUP, les gar√ßons et les filles‚ĶLe style de Brigitte Giraud est fait de petites phrases qui sont autant de coups de projecteur sur les √©v√©nements et les √™tres. Avec une fausse na√Įvet√© et beaucoup de sensibilit√© elle d√©crit parfaitement les d√©sarrois, les peines et les joies d’une enfant d√©sarm√©e devant le monde des adultes. Ce talent avait d√©j√† √©t√© remarqu√© dans ses livres pr√©c√©dents, souvent consacr√©s √† des familles recompos√©es : Mar√©e noire (NB mai 2004).