J’apprends.

GIRAUD Brigitte

Petite fille, puis adolescente, Nadia absorbe comme une Ă©ponge tout ce qu’il faut apprendre Ă  l’Ă©cole : leçons de grammaires, poĂ©sies, arithmĂ©tique, tout s’inscrit dans sa petite tĂȘte bien faite. DouĂ©e pour le sport, elle devient une gymnaste Ă©mĂ©rite. Mais l’Ă©cole et la maison sont deux mondes Ă©tanches et personne ne lui apprend le secret de sa naissance qui l’inquiĂšte. ÉlevĂ©e par son pĂšre et « celle qui n’est pas ma mĂšre », elle raconte la vie quotidienne dans sa famille modeste, le voisinage des habitants de la ZUP, les garçons et les filles
Le style de Brigitte Giraud est fait de petites phrases qui sont autant de coups de projecteur sur les Ă©vĂ©nements et les ĂȘtres. Avec une fausse naĂŻvetĂ© et beaucoup de sensibilitĂ© elle dĂ©crit parfaitement les dĂ©sarrois, les peines et les joies d’une enfant dĂ©sarmĂ©e devant le monde des adultes. Ce talent avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© remarquĂ© dans ses livres prĂ©cĂ©dents, souvent consacrĂ©s Ă  des familles recomposĂ©es : MarĂ©e noire (NB mai 2004).