Le fou de Hind

DUTHEIL Bertille

√Ä la mort de Mohsin, sa fille d√©couvre des photos d’une √©poque qu‚Äôelle ignore : son p√®re, jeune, avec une fillette brune et un pr√©nom, Hind. Jusque-l√† elle croyait √™tre l’unique fille d’un remariage tardif. Plus troublante encore, une lettre o√Ļ l’immigr√© alg√©rien s’accuse d’un assassinat. Stup√©faite, mais envisageant un d√©lire s√©nile, elle part √† la recherche de t√©moins de la premi√®re vie de son p√®re.¬†¬†Pour son premier roman ‚Äď s‚Äôinspirant d‚Äôun conte arabe, Le fou de Layla, chronique d‚Äôun amour impossible qui sugg√©ra aussi √† Aragon Le fou d‚ÄôElsa ‚Äď Bertille Dutheil m√™le une intrigue romanesque prenante √† une chronique sociale de l’immigration, en particulier maghr√©bine, dans les ann√©es soixante-dix. Comme dans un jeu de piste, l’histoire de Hind et de Mohsin est racont√©e par ceux qui les ont connus. Leurs t√©moignages, parfois biais√©s, se r√©pondent d’un chapitre √† l’autre et la v√©rit√© √©merge peu √† peu. La vie en communaut√© de trois familles charg√©es d’enfants dans une grande maison d√©labr√©e est √©voqu√©e avec chaleur et pittoresque. Cependant, la g√©n√©rosit√© de la romanci√®re l’am√®ne √† multiplier les d√©tails. Entre vrais atouts et petites faiblesses, les d√©buts prometteurs d’une romanci√®re √† suivre. (T.R. et M.-C.A.)