Jack London. L’appel de l’aventure

VEZINET Nane, VEZINET Jean-Luc

N√© le 12 janvier 1876 √† San Francisco, John Chaney prend le nom de Jack London lorsque sa m√®re se remarie avec John London. Enfant il d√©vore les romans d’aventures, adolescent il subvient aux besoins de sa famille en exer√ßant de nombreux petits m√©tiers. Puis marin au Japon, militaire, vagabond √† travers les √Čtats-Unis… il prend go√Ľt aux voyages. En 1898 il d√©cide de devenir √©crivain et publie en 1900 Le fils du Loup¬†salu√© par la critique. Pr√©curseur du journalisme d’investigation, il rejoint le Socialist Party of America. Travailleur infatigable, il s’impose d’√©crire mille mots par jour et publie une cinquantaine de livres en vingt ans. Il meurt de maladie en 1916, √† 40 ans.¬†Itin√©raire personnel et intellectuel de l’√©crivain am√©ricain le plus lu entre 1900 et 1920. Cette personnalit√© autodidacte hors normes revit dans le contexte de l’√©poque. Ses aventures et ses voyages servirent de base √† ses r√©cits. Il peignait avec force d√©tails la nature dans ce qu’elle a de plus cruel. Cette biographie solidement document√©e, √©maill√©e d’anecdotes,¬†d√©coup√©e en courts chapitres titr√©s, se lit facilement, jalonn√©e par de nombreuses citations, les portraits de ses proches ou de ses contemporains. Un travail documentaire qui √©claire la personnalit√© de cet auteur engag√© et visionnaire. (F.C. et L.-L.D.)