Il n’y a pas d’ange

MULPAS Anne

& &

 

L. a fuguĂ©. L. avait l’intention de sauter dans le vide, mais un ange est intervenu. En sa compagnie, L. passe en revue quelques souvenirs, certains ensoleillĂ©s, datant de sa petite enfance, la plupart sombres et durs, marquĂ©s par la honte d’un pĂšre qui a sombrĂ© dans l’alcoolisme et d’une mĂšre rĂ©duite Ă  faire des mĂ©nages, tandis que L. a « mal tourné ». L’ange rĂ©ussira-t-il Ă  la convaincre qu’un avenir est encore possible?

Le livre alterne les bribes de vie, auxquelles se mĂȘlent parfois le point de vue de personnes extĂ©rieures (une voisine malveillante, son frĂšre…), et le dialogue, animĂ©, avec l’ange. L’Ă©criture a des accents volontiers poĂ©tiques, privilĂ©giant les phrases brĂšves, parfois hachĂ©es, syncopĂ©es, traduisant les sentiments de la jeune fille avec justesse et sensibilitĂ© – frĂŽlant parfois le mĂ©lodramatique ou l’abscons. Ne dĂ©voilant le pourquoi et le comment de la « chute » de la famille et de L. que progressivement, elliptiquement, l’auteur entretient la curiositĂ© et une certaine confusion. L’univers entrevu est dur, oĂč rĂšgnent jalousie, jugements, colĂšre et dĂ©sespoir : L. sautera.