Il nous reste si peu de temps

MARNY Dominique

En cet √©t√© 1939, install√©e en Touraine dans la propri√©t√© de sa belle-m√®re, Rose Surtel attend son mari Bertrand, directeur d‚Äôune imprimerie √† Paris. Ils sont mari√©s depuis un an. √Ä la radio les nouvelles se font inqui√©tantes. La guerre est d√©clar√©e. Les r√©fugi√©s affluent. √Ä ¬ę¬†Indryade¬†¬Ľ on cache, nourrit, accueille ceux qui ont tout perdu, des Juifs et des communistes tel Lluis fuyant l‚ÄôEspagne‚Ķ Au fil du temps, ce dernier et Rose nouent une relation amoureuse, alors que r√©quisitions, d√©lations, rafles s‚Äôintensifient, et actes de r√©sistance aussi.

 

L‚Äôauteure conna√ģt bien la Touraine (cf. Et tout me parle de vous, NB d√©cembre 2004)¬†; elle d√©crit simplement des paysages pr√©serv√©s et ravissants travers√©s ici par la fureur. Elle dresse les portraits de gens simples, courageux ou l√Ęches d‚Äôo√Ļ se d√©tachent ceux de Louise, g√©n√©reuse au p√©ril de sa vie, Rose, √©prise de libert√©, H√©l√®ne, avide de tous les plaisirs‚Ķ Entre souvenirs et fiction, Dominique Marny ressuscite le difficile art de vivre, un peu oubli√©, d‚Äôune √©poque troubl√©e, dans un r√©cit palpitant qui s‚Äôarr√™te brutalement en 1943.