Quand on ne peut oublier

McKINLEY Tamara

D√©cembre 1941. La Malaisie subit les premiers bombardements japonais. La vie de la famille Fuller, riches colons anglais, en est boulevers√©e. Sarah, la fille a√ģn√©e qui vient de se fiancer, est oblig√©e de rejoindre l‚ÄôAngleterre avec sa jeune soeur Jane, fragilis√©e par une grave chute de cheval ; la travers√©e est longue et p√©nible, d‚Äôautant que les deux soeurs ne savent rien des parents susceptibles de les accueillir‚Ķ¬†¬†Dans ce cinqui√®me volume qui se d√©roule dans ¬ę la pension du Bord de Mer ¬Ľ, la prolifique romanci√®re australienne Tamara McKinley (La route de Savannah Winds, NB juin 2019) nous replace dans l‚Äôatmosph√®re de la Seconde Guerre mondiale, en Malaisie d‚Äôabord, puis en Angleterre o√Ļ l‚Äôon se retrouve dans la pension de la chaleureuse Peggy, entour√©e de sa famille. Comme toujours, les personnages sont tr√®s manich√©ens, les m√©chants permettant de mettre en exergue la bont√© et la g√©n√©rosit√© des autres. Malgr√© le ¬ę blitz ¬Ľ, les restrictions, le manque de nouvelles, on boit d‚Äôinnombrables tasses de th√© et tout le monde s‚Äôentraide. Facile √† lire et distillant beaucoup d‚Äôang√©lisme, ce roman qui m√©nage l‚Äôattente √©vidente d‚Äôune suite est distrayant. (E.L. et A.Be.)