Frouch

LAVOIE Mathieu

Une fermiĂšre avec son Ăąne est en chemin pour vendre ses produits. Elle sonne Ă  la porte d’une maison. Une femme avec son bĂ©bĂ© endormi sur le dos lui achĂšte un oeuf pour faire un gĂąteau qu’elle met Ă  cuire ; le temps passe
 elle fait le mĂ©nage, elle lit un livre, elle s’endort en oubliant le gĂąteau. Un nouveau coup de sonnette d’un marchand d’instruments de musique les rĂ©veille. Ça sent le brĂ»lĂ©. Snif ! Frouch ! Frouch ! La fumĂ©e s’échappe du four. Heureusement les pompiers arrivent ! 
  De prime abord, l’image faite de formes colorĂ©es simplifiĂ©es, comme au pochoir, est attrayante, tout comme l’idĂ©e d’utiliser uniquement des onomatopĂ©es 
 Malheureusement, l’histoire sensĂ©e s’adresser aux plus petits dĂšs 2 ans, manque d’intĂ©rĂȘt et d’humour, et on attend en vain une relation mĂšre-enfant qui n’arrive jamais ; quant Ă  la derniĂšre page, qui inverse les rĂŽles mĂšre-bĂ©bĂ©, elle est incomprĂ©hensible pour les petits lecteurs. (M.-T.D.)