Fin de partie Ă  Bordeaux

MASSIE Allan

Printemps 1944. Le commissaire Lannes, suspendu par les Allemands, recherche par compassion une jeune Bordelaise disparue et redĂ©couvre un milieu peu reluisant. Sa femme lui bat froid, ses fils ont choisi Londres et Vichy, sa fille est Ă©prise d’un perdant. Il a des amis fidĂšles mais la milice sĂ©vit encore et les rĂ©sistants s’apprĂȘtent Ă  agir. Il craint le pire, personne n’est Ă  l’abri : il est emprisonnĂ©, puis libĂ©rĂ©. Ni le dĂ©barquement de juin ni la LibĂ©ration de Paris ne garantissent un avenir serein.  QuatriĂšme et dernier volet d’une sĂ©rie, l’ouvrage d’Allan Massie (Hiver froid Ă  Bordeaux, NB septembre 2018) poursuit l’évocation de la France occupĂ©e. La liste des nombreux protagonistes est bien utile pour apprĂ©cier l’intrigue complexe reflĂ©tant l’ambiance dĂ©lĂ©tĂšre Ă  Bordeaux, parfois Ă  Londres, Paris ou Vichy. Les pervers sexuels alternent avec les miliciens cruels ou les rĂ©sistants revanchards, les ĂȘtres ambigus voire spĂ©cialistes du retournement de vestes avec quelques honnĂȘtes policiers ou juges courageux. Hors de toute lĂ©galitĂ©, les trahisons pullulent et des meurtres abjects prolifĂšrent. Outre des aspects repoussants (pĂ©dophilie, prostitution sordide), la multiplicitĂ© des personnages dĂ©route mais ce roman d’atmosphĂšre rĂ©aliste retient l’attention grĂące au personnage central et une bonne documentation. (S.La. et C.-M.M.)