Et rester vivant

BLONDEL Jean-Philippe

Quatre ans apr√®s avoir perdu sa m√®re et son unique fr√®re dans un accident, le narrateur apprend la mort de son p√®re. √Ä vingt-deux ans, seul et d√©sempar√©, il vend l‚Äôappartement familial, part avec Samuel, son meilleur copain, et Laure, son ex-petite amie, vers la Californie, attir√© par une chanson am√©ricaine : ¬ę Morro Bay ¬Ľ. C‚Äôest pour lui le moyen de faire son deuil, finalement il rentre en France avec ses amis, alors qu‚Äôil pensait au d√©part ne jamais revenir.

 

Le voyage du trio est raconté en détails, avec beaucoup de rencontres, de retours en arrière, et de réflexions personnelles de l’auteur. On retrouve les qualités d’écriture déjà notées dans les romans précédents de Jean-Philippe Blondel, en particulier Passage du gué (NB octobre 2006). Le style coule de source, le récit est vivant et haut en couleur, les sentiments rendus avec finesse et sincérité.