Ernest (Gus ; 3)

BLAIN Christophe

√Ä l’instar des deux premiers (Beau bandit ; 2, LJA avril 2008, Livre du mois) ce troisi√®me album collectionne des histoires courtes, comiques et burlesques de bandits dangereux, pourtant totalement d√©sempar√©s face aux dames. Il d√©voile les d√©buts de Gus – avant son compagnonage avec Clem et Gratt – comme homme de main de Ernest, lui-m√™me ancien outlaw, reconverti en g√©rant fortun√© d’un c√©l√®bre saloon. Gus tentera de lui enseigner l’art de la s√©duction. D’autres s√©quences – post√©rieures √† son trio – le pr√©sentent en joueur de poker de g√©nie ou en mercenaire malchanceux embauch√© par des villageois pour les prot√©ger de malfaiteurs.

Le style atypique de Christophe Blain cr√©e des dessins dynamiques, √† la limite de la caricature, donnant √† ses personnages des postures hilarantes de contorsionniste. Les cases sont de couleurs vives, agr√©ment√©es de cascades de bulles rigolotes. Les mises en sc√®ne diverses s’adaptent √† l’histoire offrant un d√©cor minimaliste pour les discussions intimes, et parfois de larges paysages rappelant des vues cin√©matographiques. Un r√©gal.

S.M. et X.B.