Double 6

TRÉDEZ Emmanuel

Pourquoi Hadrien a-t-il fugué ? C’est la question que posent les policiers aux 4e du collège Condorcet. Yanis, son meilleur ami, Clément, Midori et Gwenn brossent le portrait de celui avec qui ils partagent quelques points communs et même un début de relation amoureuse. Tous évoquent un garçon complexe, lunatique à l’extrême, passant de la douceur à la violence sans raison apparente, passionné de foot et de maths, arguant pourtant d’une mémoire défaillante. Alexandre, lui, sait quelque chose, mais quoi ? Même (voire surtout) absent, Hadrien capte les attentions, déstabilise, comble et frustre tout à la fois, bref dérange. D’une plume déliée, l’auteur recourt a un habile subterfuge qui, en introduisant deux personnages extérieurs, permet de se poser les questions intérieures dont certaines, elles aussi, risquent de déranger… parce qu’il est trop tôt. Trop tôt pour vivre le deuil, l’absence et les situations inextricables, trop tôt pour parler d’amour, trop tôt pour devenir des adultes à part entière. Les regards se croisent, les émotions se tricotent et se détricotent au fil de ce qui est, finalement, une enquête. (M.-F.L.-G. et A.T.)