Doggy bag (Saison 3)

DJIAN Philippe

Roman √† √©pisodes, Doggy bag (saison 3) fait suite aux deux premi√®res saisons et la sixi√®me seulement r√©v√®lera tous les myst√®res. Les m√™mes personnages r√©apparaissent, semblables √† eux-m√™mes : malgr√© leur lucidit√©, ils sont incapables de r√©sister √† leurs instincts (sexe, alcool) qui les conduisent √† des comportements excessifs, conflictuels, souvent contradictoires. Ainsi Ir√®ne, bonne catholique, suivant un inconnu s√©duisant se trouve, dans une carri√®re abandonn√©e, la proie d‚Äôun d√©moniaque sexuel qui la terrorise et auquel elle √©chappe √† grand peine. Un premier chapitre haletant. Le ‚Äúdoggy bag‚ÄĚ de leur m√©moire est encombr√© de toutes leurs difficult√©s de vie. Jamais cette famille ne conna√ģt la s√©r√©nit√©.

 

L’écriture rapide, nerveuse, de Philippe Djian, dans une langue contemporaine, parfois crue, souligne l’intensité des sentiments et des événements. Son accent personnel, lucide et incisif (cf. Doggy bag (saison 2), N.B. mai 2006) permet au lecteur complice de garder une certaine distance.