Dire nous : contre les penseurs et les haines, nos causes communes

PLENEL Edwy

Encore une fois, E. Plenel (Dire non, NB juin 2014) s’insurge contre le déni de démocratie que pratique l’oligarchie politique française depuis trente ans, surtout lors des deux dernières présidences. Ne pensant qu’à sauvegarder postes et privilèges plutôt que de se soucier des Français, se mettant au service des riches, nos politiques décident de tout sans consulter ceux qui les ont élus, même sur les fondamentaux de la démocratie. Favorisant la montée de l’extrême droite, ils divisent, fragilisent et abîment notre France. C’est à nous, le peuple, de choisir ce que nous voulons être, construire un monde de partage et d’échange prônant la diversité, où liberté, égalité, fraternité ne seront plus de vains mots… Reposant sur des vérités assénées et répétées comme sur des affirmations extrêmes, ce nouveau cri d’alarme fait réfléchir, sans préciser comment construire cette nation arc-en-ciel idéale, où plus de soixante cinq millions d’individus seraient mieux capables de s’entendre que quelques milliers d’élus. Il y a loin du rêve à la réalité… (P.B. et S.L.)