De l’islamisme : une rĂ©futation personnelle du totalitarisme religieux

LAROUI Fouad

Fouad Laroui dĂ©nonce l’islamisme qui impose des prĂ©ceptes visant Ă  rĂšglementer tous les actes de la vie privĂ©e des individus et leurs relations dans la sociĂ©tĂ©, y compris sur le plan politique. Il stigmatise l’interprĂ©tation partisane sinon erronĂ©e que les islamistes font du Coran et la vision totalitariste de la religion Ă  laquelle aboutit cette approche. Le Coran ne peut non plus servir de base pour diriger un pays comme l’ont montrĂ© les dĂ©rives auxquelles une application fanatique des principes religieux a conduit les talibans. « Il faut cesser de mĂ©langer ce qui ne peut se mĂ©langer. » Le religieux doit ĂȘtre dissociĂ© du politique comme d’ailleurs du scientifique.

 

Fouad Laroui, Ă©conomiste et Ă©crivain marocain, enseigne Ă  l’UniversitĂ© d’Amsterdam. Auteur de romans remarquĂ©s (Tu n’as rien compris Ă  Hassan II, NB avril 2004), il adresse son livre en particulier aux jeunes qui, par ressentiment ou crĂ©dulitĂ©, seraient tentĂ©s par l’islamisme. Il en dĂ©monte Ă  leur intention les discours manipulateurs d’une maniĂšre Ă©rudite en se basant entre autres sur l’analyse du Coran, l’histoire de l’islam et les traditions. Caustique, parfois lĂ©ger mais brillant et instructif.