Corps manquants

McCULLOUGH Colleen

Dans la chambre froide d‚Äôun laboratoire universitaire du Connecticut, des morceaux de corps humain sont d√©couverts par hasard dans un sac poubelle destin√© √† l‚Äôincin√©ration. L‚Äôenqu√™te r√©v√®le que d‚Äôautres corps ont disparu de cette mani√®re. Tous appartiennent √† de tr√®s jeunes filles, pour la plupart originaires des Cara√Įbes, qui ont entre elles une √©trange ressemblance. L‚Äôassassin, un sadique, semble bien √™tre un chercheur de l‚Äôuniversit√© et, dans ces ann√©es soixante, ces crimes en s√©rie vont rapidement appara√ģtre comme des crimes racistes.

 

Apr√®s dix-huit romans classiques ou historiques, Colleen McCullough aborde pour la premi√®re fois le thriller qu‚Äôelle situe dans le milieu de la neurochirurgie universitaire, bien connu d’elle pour avoir travaill√© √† Yale. Tous les ingr√©dients d‚Äôun roman policier classique sont l√†, pourtant aucun ne fonctionne vraiment : l‚Äôintrigue complexe croule sous les circonvolutions, les multiples suspects peinent √† convaincre, le sympathique d√©tective ne brille pas par la rapidit√© de ses d√©ductions et les trois derni√®res pages encha√ģnent les coups de th√©√Ętre, chacun plus invraisemblable que le pr√©c√©dent. Bref, marier Agatha Christie et Harlan Coben ne se r√©v√®le pas si facile.