Chez les Zola : le roman d’une maison.

BLOCH-DANO Evelyne

Jamais maison ne refl√©ta mieux la personnalit√© de son occupant que la ‚Äúcabane √† lapins‚ÄĚ acquise par Zola √† M√©dan (1878). Sous la plume d‚ÄôEvelyne Bloch-Dano, elle devient presque l‚Äôautoportrait du romancier. Tr√®s modeste au moment de l‚Äôachat, elle correspond au travail d‚Äô√©crivain. Travail profitable puisque le succ√®s de chaque livre permet bient√īt d‚Äôagrandir r√©guli√®rement cette maison et de l‚Äôembellir dans un go√Ľt tr√®s √©clectique o√Ļ les styles se bousculent all√®grement. Peu √† peu, elle ressemble presque √† un ch√Ęteau permettant d‚Äôaccueillir de nombreux amis.

 

Document√©, vivant et pr√©cis, cet ouvrage aide √† p√©n√©trer dans l‚Äôintimit√© de Zola, √† mieux comprendre ses go√Ľts, son caract√®re. Sa besogne acharn√©e rythma longtemps une vie bourgeoise partag√©e sereinement avec une √©pouse toute d√©vou√©e. Puis il y rencontra la jeune ling√®re, future m√®re de ses deux enfants. Evelyne Bloch-Dano, grand prix des lectrices de ¬ę Elle ¬Ľ pour Madame Zola (NB novembre 1997), une biographie chaleureuse, a publi√© aussi Mes maisons d‚Äô√©crivains, chez Tallandier (2005).