C’√©tait ma petite soeur

VIOLLIER Yves

En 1960, Jeanne, sept ans, est confi√©e par l‚ÄôAssistance publique, avec ses deux soeurs de six et cinq ans, √† Mademoiselle Eug√©nie qui habite un ch√Ęteau en pleine campagne. Leur m√®re, femme-enfant, est jug√©e incapable d‚Äô√©lever ses filles. Jeanne a √©t√© maltrait√©e dans sa premi√®re famille d‚Äôaccueil et ses soeurs n‚Äôont jamais quitt√© l‚Äôorphelinat. Elles vont go√Ľter une atmosph√®re familiale qu‚Äôelles n‚Äôont jamais connue, mais l’a√ģn√©e supporte mal l‚Äôautorit√© de Mademoiselle Eug√©nie. Lorsque la quatri√®me soeur arrive, √Ęg√©e de trois mois, et b√©n√©ficie d‚Äôun traitement de faveur, elle se rebelle…¬†¬†¬†Dans ce nouveau roman, Yves Viollier (La nuit d‚Äôapr√®s, HdN avril 2018) abandonne ses th√®mes favoris de ¬ę romans historiques de terroir ¬Ľ pour aborder le probl√®me des enfants confi√©s √† l‚ÄôAssistance publique et de leur destin. Le r√©cit est color√© et vivant, les caract√®res des enfants cern√©s avec justesse, en particulier celui de l‚Äôa√ģn√©e qui, √† sept ans, s‚Äôest d√©j√† forg√© une armure face aux mauvais traitements. Elle se rebiffe peu √† peu. Le manque de tendresse incite les trois soeurs √† une solidarit√© sans faille et les destins diff√©rents de chacune d√©montrent l‚Äôeffet de l‚Äôenvironnement suivant l‚Äô√Ęge o√Ļ les fillettes ont √©t√© recueillies. Un roman un peu d√©suet mais attachant.¬† (E.L. et A.-M.D.)