Cet enfant que j’aime infiniment

LEWALLE Capucine, LEGRAND Maud

Sur notre plan√®te, il y a des milliers d’√™tres vivants extraordinaires, des poissons, des chatons, des m√©duses, et peut-√™tre aussi des Martiens. ¬ę¬†Et parmi tous ces √™tres vivants, il y a un enfant que j’aime infiniment.¬†¬Ľ Cet enfant pourrait aller dans la jungle, murmurer des secrets aux √©l√©phants ou faire des bisous √† ses doudous… Mais quelle chance ! Il choisit d’aller sur les genoux de sa maman pour lui susurrer des mots doux…

Coup de cŇďur pour ce livre de la collection ¬†Casterminouche qui propose des histoires √† lire avant d‚Äôaller dormir. Voil√† un joli chant d’amour d’une maman qui exprime son bonheur et sa tendresse √† son fils. Le texte est d√©coup√© et rythm√© √† la mani√®re d’un po√®me, et structur√© de fa√ßon √† toujours valoriser l’enfant. S’il √©voque le vaste monde, parfois imaginaire, c’est toujours pour revenir √† l’enfant et √† sa relation √† sa m√®re. Cet album tout doux aux illustrations enfantines aux crayons et aplats de couleurs pourrait sans probl√®me concurrencer Mon amour d‚ÄôAstrid Desbordes et Pauline Martin.¬†Id√©al pour apaiser et rassurer son enfant le soir. (J.J.)