C’est l’Inuit qui gardera le souvenir du blanc

BATHELOT Lilian

& & &

 

2089. L’un apr√®s l’autre les pays de la zone franche disparaissent des √©crans de surveillance des¬†¬ę pays s√©curis√©s ¬Ľ. Quel rapport avec l’√©levage de narvals d√©vast√© sur les c√ītes du Groenland ind√©pendant, et avec les recherches que Kisimii, scientifique inuit, m√®ne sur ces mammif√®res marins ? Manuel Diaz, infiltr√©, a disparu sur la banquise et la S√©curit√© Nationale d√©p√™che un avion furtif et des enqu√™teurs sur place, en toute discr√©tion.

Ce roman de science-fiction d√©nonce la responsabilit√© de l’homme dans l’√©quilibre g√©opolitique de la plan√®te, tout en √©vitant une opposition simplificatrice entre √©tat policier sur√©quip√© et soci√©t√©s animistes h√©riti√®res du ¬ę bon sauvage ¬Ľ. Les secondes ont appris √† ma√ģtriser les techniques de pointe du premier mais restent en prise avec la nature et les traditions chamaniques. Ironie supr√™me : les Nations Premi√®res tirent profit des erreurs scientifiques de la zone s√©curis√©e pour √©chapper √† leur contr√īle. Malgr√© quelques tournures famili√®res, l’√©criture donne vie √† cette extrapolation de pr√©occupations actuelles et au personnage de Kisimii, chasseresse primitive et chercheuse form√©e au Danemark, synth√®se possible des deux mondes et image d’un avenir serein – dans une conclusion inattendue. Pour tous √† partir de 13 ans.