C’est ainsi

HYLAND Maria

Patrick, vingt-trois ans, arrive dans une petite ville c√īti√®re d‚ÄôIrlande apr√®s avoir fui une famille envahissante et un chagrin d‚Äôamour. Il commence une vie agr√©able, avec un travail et de nouveaux amis, mais sa t√™te et son coeur sont emplis de violence contenue et de fantasmes irr√©alisables. Un jour, tout s‚Äô√©croule brutalement, par sa faute. C‚Äôest la prison, un proc√®s, beaucoup de souffrance pour lui et ses proches. C‚Äôest aussi la d√©couverte d‚Äôun autre univers, d‚Äôautres gens et d‚Äôautres sentiments‚Ķ ¬†Maria J. Hyland √©voque volontiers l‚ÄôIrlande et ses jeunes (Dans tes yeux, NB novembre 2006), et le fait ici avec beaucoup de sensibilit√©. Le narrateur parle √† la premi√®re personne et livre non seulement ses impressions imm√©diates, mais √©galement son mal-√™tre profond, sa parano√Įa, ses pulsions r√©prim√©es, avec finesse et r√©alisme. La description du milieu carc√©ral est nuanc√©e et le suspense s’installe progressivement. Le style est tr√®s factuel, le ton celui de la confidence et du r√©cit v√©cu. C‚Äôest un roman vivant et poignant, qui donne √† r√©fl√©chir.