Ce qui nous revient

ROYER Corinne

Louisa avait dix ans quand Elena, sa m√®re, partie pour trois jours seulement, n‚Äôest jamais revenue. Quelques mois plus tard Nicola√Į, son p√®re, lui avoue qu‚ÄôElena, porteuse d‚Äôun enfant trisomique, √©tait all√©e se faire avorter. √Ä vingt-six ans, Louisa pr√©pare une th√®se en m√©decine sur la mise en √©vidence d‚Äôun chromosome surnum√©raire dans le syndrome de Down. La rencontre avec Marthe Gautier, ¬ę la d√©couvreuse d√©poss√©d√©e ¬Ľ de la trisomie 21, sera un d√©clencheur de r√©v√©lations, d‚Äô√©motions et de partage pour les deux femmes.¬†¬†Corinne Royer (Et leurs baisers au loin les suivent, NB mars 2016) associe dans cette fiction un √©mouvant r√©cit familial √† la controverse historique li√©e √† la d√©couverte de la trisomie 21 en 1958. Elle r√©tablit Marthe Gautier ainsi que toutes les femmes scientifiques vol√©es de leurs d√©couvertes, √† leur juste place. Travaill√© dans sa construction ‚Äď alternance des √©poques et des voix des protagonistes, pens√©es et po√®mes en italique ‚Äď et dans son √©criture originale, presque trop riche parfois, ce roman √©voque avec force et d√©licatesse la science, la conscience, la d√©possession, la r√©silience, la pers√©v√©rance, et le courage f√©minins. (L.C. et A.Le.)