Caveaux funestes.

FAIRSTEIN Linda

& &

 

Une jeune spécialiste en art médiéval, démissionnaire du Metropolitan Museum de New York, est retrouvée momifiée dans un sarcophage égyptien en partance pour le Caire. Originaire d’Afrique du Sud, elle s’était fait remarquer par son trop grand intérêt pour les ossements des Amérindiens dont les tombes ont été pillées au siècle dernier et les ossements volés dans l’intérêt de la science. Alexandra Cooper, adjointe du procureur de Manhattan, spécialiste des crimes sexuels, et les deux policiers et amis de son équipe, mènent l’enquête qui entraîne le lecteur dans les centaines de couloirs, caves et chambres secrètes du MET mais aussi du Museum d’Histoire Naturelle de New York.

 

Cette cinquième aventure d’Alexandra Cooper, alter ego de l’auteur (Cf. La maison des morts, N.B. jan. 2004), est menée de façon plutôt erratique et le dénouement est bien improbable. L’intérêt du roman vient avant tout des aperçus passionnants et effrayants sur les coulisses des grands musées, l’histoire de leur création et la façon controversée dont se sont constituées les collections, au siècle dernier et probablement de nos jours.