Carnage blues (Les miroirs du crime ; 2)

SIMSOLO Noël, HÉ Dominique

Novembre 1954. Le quartier de Pigalle est un repère de malfrats qui n’hésitent pas à supprimer ceux qui leur font de l’ombre. Guy, le patron du club La Perle Noire, s’apprête à acheter d’autres cabarets mais la concurrence est rude et tous les coups sont permis… Pour fêter la nouvelle année 1956, il offre du whisky à un clochard qui lui porte chance. Il en a bien besoin, Saint-Napi a décidé de mettre la main sur tous les établissements de jeux et de plaisir de Pigalle, et ce par tous les moyens… Carnage blues est le 2ème opus des Miroirs du crime. On compte plus d’une vingtaine de « cadavres refroidis » en un rien de temps. Pas mal pour un quartier chaud ! Noël Simolo, le scénariste, révolvérise les concurrents un à un pour faire place nette au « beau Serge », patron de la Perle Noire. Dominique Hé signe un dessin classique qui fait penser à Jacobs mais on est loin des cavernes chères au regretté baryton. (D.L. et C.D.)