Carlos Gardel : la voix de l’Argentine

MU√ĎOZ Jos√©, SAMPAYO Carlos

& &

 

Deux sp√©cialistes √©minents d√©battent de Carlos Gardel, ce c√©l√®bre chanteur argentin du d√©but du si√®cle dernier dont les origines et certains moments de son existence sont rest√©s myst√©rieux… Cet argument sert de pr√©texte √† √©voquer l’artiste que l’Argentine s’est appropri√© comme une l√©gende. Dans la conversation souvent contradictoire, resurgissent certains passages de sa vie agit√©e, plus sous forme d’√©clairs po√©tiques que suivant une logique biographique. Le r√©cit perd alors souvent en clart√© ce qu’il cherche √† gagner en aspirations artistiques. Sampayo, le fid√®le complice de Munoz, contribue par son style √©labor√© et baroque, dans un noir et blanc qui atteint la maturit√©, √† recr√©er l’ambiance des¬†¬ę ann√©es folles ¬Ľ. Le prix qui fut attribu√© aux auteurs en 2007 √† Angoul√™me pour cet album est, semble-t-il, plus un hommage √† l’ensemble de leur volumineuse oeuvre que le couronnement d’un opus dont le sujet reste tr√®s √©loign√© d’un large public, et r√©serv√© √† un panel restreint d’amateurs.