Camp Poutine

DUCOUDRAY Aurélien, ANLOR

Bien placĂ© Ă  proximitĂ© d’une datcha du prĂ©sident russe, le camp Poutine accueille chaque Ă©tĂ© une trentaine d’enfants. PlutĂŽt qu’une simple colonie de vacances, ce sĂ©jour ressemble Ă  un entraĂźnement de commando militaire. Son chef, le commandant Ryabkhov, est un vĂ©tĂ©ran de la guerre d’Afghanistan. Dans le camp, chaque participant est soumis Ă  des Ă©preuves. La rĂ©compense du vainqueur est une rencontre avec Poutine. L’hĂ©roĂŻne Katyusha a gagnĂ© l’an dernier mais n’a pas pu le rencontrer. Elle retente sa chance cette annĂ©e, mais le fils de Ryabkhov, qu’elle a battu l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, ne veut pas lui laisser cette chance.  Les deux auteurs avaient dĂ©jĂ  collaborĂ© sur AmĂšre Russie : ils sont donc dans un monde qu’ils maĂźtrisent bien. Le scĂ©nario de Ducoudray est fertile en rebondissements – on aura mĂȘme droit Ă  des terroristes islamistes – et le dessin d’Anlor est extrĂȘmement vivant, parfois mĂȘme caricatural. On dĂ©couvre que le commandant n’est pas vraiment ce qu’il prĂ©tend et son fils une belle ordure. Heureusement hĂ©roĂŻne est super et tout se finira probablement bien, mais il faudra pour cela attendre le second et dernier tome… (H.T. et A.R.)