Business is business

JULIEN/CDM, LINDINGRE Yan

Blanchard et Blanchard font la pluie et le beau temps dans le domaine de la communication et de la politique. Ces philanthropes, qui alimentent en armes aussi bien les vassaux africains de la France que leurs plus farouches opposants, ne sont pas insensibles aux pr√©occupations amoureuses de l’inconstant Pr√©sident de la R√©publique et si, en r√©compense de leur intervention, quelques march√©s leur sont ouverts, qui pourrait le leur reprocher ? L’intrigue est assez t√©nue : on cherche √† museler un journaliste honn√™te, tandis qu’une pr√©sentatrice docile exerce successivement ses talents √† l’antenne et dans le lit du Pr√©sident. Cette description caricaturale de la vie politique fran√ßaise est assez r√©ussie. Sans √™tre exceptionnel, ni sur le plan du dessin, ni sur celui de la couleur, le graphisme sert bien le propos, et les s√©quences se succ√®dent avec dynamisme. Les d√©cors sont bross√©s en quelques traits, les silhouettes ont une gestuelle expressive, les visages, souvent patibulaires, passant de la rage au sourire de commande, ne sont pas sans √©voquer, de fa√ßon amusante, nos √©lites les plus irr√©prochables. Un assez bon divertissement.¬†