Time machine (Mister President ; 3)

CLARKE

 & &  

Mister Pr√©sident est r√©ellement un pi√®tre sire, suffisant, infantile, vulgaire et pr√™t √† tout pour satisfaire ses caprices. Le dernier en date¬†: r√©√©crire √† son profit la constitution am√©ricaine. Il va donc voyager dans le pass√©, rencontrer Benjamin Franklin et tenter de le convaincre‚Ķ Ensuite, gr√Ęce √† sa machine secr√®te √† se d√©placer dans le temps, Buffalo Bill, Elvis Presley et d‚Äôautres seront mis au service de causes plus ou moins ridicules, avec √† chaque fois, bien entendu, un r√©sultat catastrophique.

Le dessin, caricatural et sommairement coloris√©, est au service d‚Äôune satire des √Čtats-Unis r√©solument √† ras de terre, en-dessous de la ceinture et domin√©e par un absolu manque de finesse. Mais on rit des dialogues enlev√©s et du ton, f√©roce.