Brunetti entre les lignes

LEON Donna

C’est le printemps à Venise ; le célèbre commissaire Brunetti est dérangé dans son train-train quotidien par un appel de la directrice d’une prestigieuse bibliothèque qui vient de découvrir que parmi ses précieux livres anciens plusieurs ont été découpés, certains même ont disparu ! Le commissaire se rend donc sur place avec son fidèle adjoint et c’est l’occasion pour lui de se plonger dans l’étude du commerce lucratif des livres anciens ; un mystérieux chercheur américain est soupçonné, mais l’enquête se complique quand l’un des lecteurs habituels de la Bibliothèque est assassiné…  Le charme de cette vingt-troisième enquête du sympathique commissaire Brunetti (Le garçon qui ne parlait pas, NB avril 2015) tient toujours dans l’ambiance de la ville de Venise que Donna Leon retranscrit à merveille : on aime le voir marcher dans les rues, s’arrêter pour boire un café, emprunter le vaporetto ou monter dans la très rapide vedette de la police… Les personnages sont toujours aussi attachants : la subtile signora Elettra, le falot vice-questeur Pattà ou la charmante épouse Paola… et, en prime, on pénètre dans l’univers des bibliophiles. L’enquête traîne un peu en longueur, ce qui n’est pas pour déplaire au lecteur qui profite un peu plus longtemps du voyage ! (E.L. et N.C.D.)