Bonneville

SAULNIER Laurent

Il marche un peu ¬ę¬†√† c√īt√© de ses pompes¬†¬Ľ, ce jeune pompiste qui raconte son enfance et sa vie dans une famille peu banale : la m√®re qui √©l√®ve ses poules, la fille, caissi√®re de supermarch√©, et le p√®re qui s’est pay√© dans un acc√®s de folie une Pontiac ¬ę¬†Belleville¬†¬Ľ de 1969 : trois cent chevaux sous le capot ! L’obsession de la remise en marche de cette voiture dirige alors sa vie. Apr√®s la mort des parents, on ne sait plus si le gar√ßon r√™ve ses vir√©es au volant du monstre immobile ou si ses √©tranges rencontres ont une r√©alit√©. Mais les cadavres qui jalonnent ses randonn√©es cauchemardesques sont bien de chair et de sang…¬†¬†C’est le premier roman de Laurent Saulnier. √Čtrange et surprenant, ce r√©cit d’un sympathique employ√© de station-service. Sa schizophr√©nie l’entra√ģne dans une aventure absurde et pittoresque, peupl√©e de personnages impayables, dont les horribles p√©rip√©ties baignent dans un humour noir et d√©lirant. Une bonne id√©e de d√©part, dont on suit le d√©veloppement jusqu’au bout si on s’abandonne au non-sens et √† l’irrationnel, encourag√© par le style alerte de l’auteur et son r√©el talent de conteur. (D.A. et C.M.)