Bleu nuit

SIEGFRIED Anita

& &  

 

Daniel n’aime pas que sa maman le laisse seul le soir, surtout un soir d’orage… m√™me si, avant de partir au cin√©ma, elle lui a lu quelques pages du Petit Prince. Le sommeil tarde √† venir, et l’enfant ouvre la t√©l√©vision ; un reportage sur la Nouvelle-Z√©lande met en route son imagination alors que l’orage √©clate… Sa maquette d’avion se pose sur sa couette, une voix l’invite √† grimper pr√®s du pilote et les voil√† partis…

L’angoisse monte par degr√©s, soutenue par les illustrations √† la plume, dans un registre bleu marine fonc√©, saisissantes de r√©alisme pour peindre l’orage, ou l’atmosph√®re fantastique du r√™ve de l’enfant qui prend fin avec le retour de sa m√®re. Cependant, les allusions au livre de Saint-Exup√©ry sont trop abondantes et laissent insatisfait, m√™me en cette ann√©e anniversaire de la publication de l’ouvrage.