Bestioles

HUBERT, OHM

Sur une plan√®te lointaine qui ressemble fort √† la Terre, Luanne, pilote de dirigeable, part pour sa premi√®re mission en compagnie d’un capitaine poivrot et misogyne et de Child√©ric, un jeune stagiaire. Leur mission: ravitailler les stations off-shore. Mais le capitaine, fin saoul, provoque la chute du dirigeable dans une for√™t, sur un continent interdit afin d’en pr√©server l’√©cosyst√®me. Luanne d√©couvre dans la soute une cargaison de fusils, dont son sup√©rieur effray√© fait usage sur un autochtone, provoquant la fureur de tous les habitants. Ils sont sauv√©s par un groupe d’humains au fonctionnement sectaire, qui les capture comme esclaves.

¬†Le r√©cit suit en parall√®le les tribulations de Luanne et la vie (perturb√©e) des habitants de la for√™t aux pouvoirs √©tranges. Cette derni√®re est vue √† travers les yeux de l’un d’eux, sous la forme d’une bande muette en bas de page. Si le dessin met en sc√®ne des chiens (les humains) et des chats (les indig√®nes) sous un trait aux rondeurs na√Įves, l’histoire n’est en rien pour les enfants. Violente, am√®re, assez complexe, pas toujours facile √† suivre (le syst√®me des deux points de vue n’aide gu√®re), elle traite de th√®mes actuels: l’√©cologie, la cupidit√©, la corruption, l’extermination des populations indig√®nes, mais aussi les pr√©jug√©s, le sexisme et les sectes… Ouf ! Les teintes sourdes et sombres dominent, ne s’√©claircissant que lorsque le trafic est d√©nonc√©.