Belle-fille

VIALLE Tatiana

Dans les ann√©es soixante, Natacha, quatre ans, vit avec sa m√®re Olga dans un petit appartement de la banlieue parisienne. Olga est mari√©e √† Paul, un acteur dont elle se s√©pare. Dans sa vie, un autre homme, acteur lui aussi, est entr√©. Son physique passe-partout, presque ingrat, ne supporte pas la comparaison avec le g√©niteur de Natacha ! Entre l’enfant et le nouvel arrivant, le courant passe mal. C’est pourtant avec lui que Natacha grandit et assiste √† l’envol d’une carri√®re cin√©matographique qui conditionnera ses choix personnels.¬†¬†N√©e dans une famille d’artistes, Tatiana Vialle est sc√©nariste, r√©alisatrice et coach. Belle-fille est son premier roman. Cette fiction tr√®s inspir√©e de sa propre histoire a fait l’objet d’une pi√®ce donn√©e √† Moulins (2016) et en Avignon (2018). Sous la forme d’une lettre, elle s’adresse, sans jamais le nommer, √† Jean Carmet, qui a remplac√© en partie la figure paternelle d√©faillante. Les souvenirs s’encha√ģnent. Derri√®re l’√©criture l√©g√®re, on devine des blessures et le go√Ľt de l’inachev√©. La disparition subite en 1994 de ce personnage populaire met fin √† de beaux moments de tendresse exprim√©s dans un style sans relief, et avec trop de retenue pour √©mouvoir v√©ritablement et int√©resser le lecteur. (A.-C.C.-M. et F.L.)