L’acteur.

TEXIER Nicolas

En 1936, un immigré italien rencontre par hasard une vedette du cinéma espagnol franquiste dont il est le parfait sosie. Le producteur espagnol accompagné d’une séduisante assistante propose au jeune homme d’être la doublure de l’acteur, atteint de dépression nerveuse. Fasciné par ce monde de paillettes, Carlone accepte de terminer le tournage du film commencé en Argentine. Là bas, s’identifiant de plus en plus à l’acteur qu’il remplace, il tentera d’élucider le mystérieux drame amoureux qui a plongé la vedette dans un mutisme mélancolique. Le coup de théâtre final est particulièrement bien amené.  Ce premier roman original, à l’intrigue bien maîtrisée et au style élégant, manie avec subtilité le thème du double, sur fond historique d’alliance entre le régime nazi et l’Espagne franquiste dans le cadre des intrigues du cinéma d’avant-guerre. Le narrateur, petit-fils d’un des héros, recueille des confidences plus de cinquante ans après les événements. Ce mode narratif nimbe le récit de nostalgie et permet au mystère de se déployer pour mieux se résoudre.