Au diable vauvert suivi de Alatyr.

ZAMIATINE Evgueni

De ces deux nouvelles, la premi√®re est le r√©cit de la vie au quotidien d‚Äôune garnison russe situ√©e Au diable vauvert pr√®s de la fronti√®re chinoise avant la premi√®re guerre mondiale. C‚Äôest une satire f√©roce de la vie militaire o√Ļ beuveries, coucheries, m√©chantes farces constituent les occupations ordinaires d‚Äôofficiers dont l‚Äôimmoralit√© et la goujaterie peuvent conduire au drame. Dans la petite ville mythique d‚ÄôAlatyr, une fille de notable s‚Äôentiche d‚Äôun soi-disant prince mettant au d√©sespoir un jeune po√®te du pays amoureux d‚Äôelle‚Ķ sous l‚Äôoeil ac√©r√© du reste de la population.

 

Interdits par la censure lors de leur parution en 1915, ces textes color√©s, dr√īles et caustiques, offrent de la Russie de l‚Äô√©poque une caricature qui laisse percer un pessimisme √† la Gogol.