Asami le nageur.

CHABAS Jean-François

«NĂ© dans l’eau de la mer, Asami s’adapte difficilement Ă  la vie sur terre et Ă  la compagnie des hommes. À l’adolescence, il plonge dans la riviĂšre pour un long voyage. Sur les berges oĂč il s’arrĂȘte parfois, il voit les hommes changer, parler une autre langue. Mais ces escapades sur la terre ferme se soldent chaque fois par une agression : un enfant qui l’attaque puis un lĂ©opard. Il se rĂ©fugie alors dans son milieu aquatique, Ă©trangement Ă  l’abri de tout. Un jour, il est pris dans un filet de pĂȘche : c’est une jeune fille qui l’a attrapĂ©. « EĂŻ, ma riviĂšre », dira-t-il bientĂŽt. Et elle l’appellera Asami « Mon poisson ». Mais un poisson peut-il vivre hors de l’eau ?

Des phrases belles et envoĂ»tantes disent la solitude, l’incapacitĂ© pour certains ĂȘtres Ă  construire une vie dans  la sociĂ©tĂ©. Ce jeune homme en fuite, qui s’Ă©tablit, se marie, a un enfant mais ne peut vivre parmi les hommes, c’est peut-ĂȘtre un personnage marginal, sans avenir ? Mais ce roman d’une grande force de sentiments humains est aussi celui de l’amour qui sait comprendre et respecter la libertĂ©. C’est avant tout une oeuvre littĂ©raire de qualitĂ©.