Alerte rouge sur l’AmĂ©rique : retour sur le maccarthysme.

AFTALION Florin

Le sous-titre de l’ouvrage de Florin Aftalion sur l’espionnage soviĂ©tique aux États-Unis (sujet dĂ©jĂ  dĂ©veloppĂ© dans La trahison des Rosenberg, NB aoĂ»t-septembre 2003), « retour sur le maccarthysme », peut tromper le lecteur, la personnalitĂ©, trĂšs critiquĂ©e, et le rĂŽle, finalement assez mince, du virulent sĂ©nateur anticommuniste n’étant dĂ©veloppĂ©s que dans les tout derniers chapitres. L’auteur mĂšne une enquĂȘte chronologique concernant la subversion soviĂ©tique menĂ©e par les anarchistes, les bolcheviques, le CPUSA (parti communiste), pendant le New Deal, le jeu alternatif consĂ©cutif au pacte germano-soviĂ©tique suivi de l’alliance russo-amĂ©ricaine, l’attitude admirative de Roosevelt pour Staline, les fuites en matiĂšre nuclĂ©aire, l’action tardive de McCarthy.  La pĂ©riode de la guerre froide reste centrale mais, malgrĂ© quelques procĂšs spectaculaires (Rosenberg, Hiss, Judith Coplon
), l’efficacitĂ© du FBI est limitĂ©e, comparĂ©e aux renseignements qu’il dĂ©tient, par laxisme, idĂ©ologie (respect des Droits de l’homme), manque de professionnalisme, jeu des politiques, de l’opinion publique, des mĂ©dias. Il manque Ă  cette Ă©tude une vue synthĂ©tique ainsi qu’un style percutant en rapport Ă  son thĂšme.