À la cime des montagnes

CHI Zijian

Dans un petit village d’une r√©gion montagneuse de la Chine, le boucher et sa femme d√©cident d’adopter un petit gar√ßon, Xin Xinlai, mais celui-ci devient un voyou et s’enfuit apr√®s avoir d√©capit√© sa m√®re adoptive et viol√© la petite voisine. Celle-ci est la fille du bourreau et gagne sa vie en gravant des st√®les. Elle devient amie avec une embaumeuse de morts, or, les autorit√©s envisagent l’obligation d’incin√©rer les morts, donc les embaumeurs perdraient leur travail. Les anciens du village sont constern√©s par cette nouvelle et d√©cident de ne plus mourir.¬†¬†¬†

Ce roman est √©crit par une romanci√®re chinoise (Le dernier quartier de lune, NB novembre 2016). Les trop nombreux personnages et leurs petites histoires assez banales forment une sorte de tourbillon o√Ļ le lecteur se perd. Cependant, il faut les consid√©rer comme un puzzle dont l’ensemble assez chatoyant recr√©e la vie de ce petit village en une ronde anim√©e, toujours √©clair√©e par l’omnipr√©sence de la nature. C’est presque un document ethnologique souvent assez amusant, parfois √©mouvant. La seule allusion √† l’actualit√© est relative √† l’occupation japonaise, mais pour ces campagnards, elle est bien lointaine. (D.C. et C.M.)