Une tribu dans la nuit

MILLARD Anne

Pourquoi Skip¬† d√©cide-t-il de fuguer ? Il le dira √† demi-mots au cours de sa cavale. Dans un premier temps, l’adolescent survit √† la solitude de la ville gr√Ęce √† sa passion pour le dessin, aid√© √©pisodiquement par un SDF qui tient √† maintenir une distance. Mais la guerre √©clate et modifie les comportements. Rescap√©s d’un bombardement, les deux vagabonds prennent en charge un enfant de six ans qui attend une m√®re qui ne revient pas. Fuite devant l’ennemi, campement de fortune dans un terrain vague qui abrite une f√™te foraine d√©sert√©e : la d√©brouille s’organise, la solidarit√©, la tendresse deviennent conditions de survie. D’autant plus que la petite tribu s’agrandit avec l’arriv√©e d’une jeune fille et son b√©b√©, fille √† soldat √©mouvante.

La force du r√©cit tient moins aux √©v√©nements dramatiques qu’√† ce qu’ils r√©v√®lent des personnes en pr√©sence : h√©ros hors normes qui retrouvent dans l’adversit√© une √©tonnante force vitale. L’adolescent, qui est aussi le narrateur, parvient √† rendre terriblement proche et √©mouvant son sentiment de solitude et d’abandon. Il fascine par sa capacit√© √† r√©fl√©chir, s’√©merveiller et se risquer √† tout donner m√™me s’il est tourment√© par la peur de tout perdre.