Une mesure de trop

SULZER Alain Claude

Mareck, pianiste de renomm√©e mondiale, doit donner un concert au Philarmonique de Berlin. Ceux qui ont des billets se pr√©parent : Johannes, publicitaire en vogue, extraverti ; Claudius, impresario et ex-amant de Mareck, et son petit ami, le jeune et beau Nico ; Sophia, vieille fille aigrie et sa ni√®ce Clara ; Esther, √©pouse na√Įve et son amie Solveig, abandonn√©e par son mari. Interviennent aussi Astrid, secr√©taire du prodige, la m√©c√®ne V√©r√©na Bentz, Lorentz, extra pour r√©ceptions, et Marina, p√©ripat√©ticienne de luxe. La soir√©e dont la fin est inattendue voit se m√™ler, voire basculer, le destin de certains. ¬†Le sujet, o√Ļ r√®gnent les unit√©s de temps, de lieu et d‚Äôaction, est parfaitement ma√ģtris√©. Le caract√®re et la psychologie de chaque personnage sont nettement d√©finis et un suspense sur leurs r√©actions √©ventuelles est maintenu jusqu‚Äô√† la fin, mais l‚Äô√©volution de leurs sentiments reste toujours cr√©dible. La traduction n‚Äôenl√®ve rien au plaisir de la lecture ; l‚Äôhistoire est cont√©e dans une langue sobre et pr√©cise o√Ļ s‚Äôentrecroisent perfection musicale, logistique constamment contr√īl√©e et impr√©visible besoin d‚Äô√©vasion. Un roman de qualit√©.