Un prince pas si charmant (Lady Di ; 1)

BARTOLL Jean-Claude, LI Yishan

Il y a 20 ans déjà ! Marie-Linh, une jeune photographe reporter, attend à la sortie du Ritz avec de très nombreux confrères, Lady Di et Dodi Al-Fayed. La princesse lui avait promis une interview. Quand enfin, Marie-Linh arrive à la joindre, elle ressent un problème au-delà du refus. Dépitée, elle prend sa voiture et s’en va. Sur les quais, elle se fait doubler par une Mercedes folle, et reconnaît à l’intérieur Diana. Elle la suit, jusqu’à l’Alma où la grosse berline s’encastre dans un pilier du tunnel. Elle est effondrée, Diana était devenue son amie depuis cette fameuse photo…   Dans ce premier tome, il est moins question de l’enquête sur la mort de la princesse de Galles que de ses relations tumultueuses avec son « prince pas si charmant », et des premiers pas de la carrière d’une photo journaliste au sein d’une agence de presse. Jean-Claude Bartoll, le scénariste, lui-même journaliste d’investigation, fait parler une Marie-Linh fictive à laquelle Diana raconte son histoire. Le dessin de Yishan Li, simple, monochrome, avec de rares touches de rouge, est un mélange réussi de manga et de BD traditionnelle. Cela donne à l’ensemble une atmosphère assez intime. (C.D. et V.L.)