Un portrait de Jane Austen

CECIL David

Jane Austen, avant-derni√®re d’une famille de huit enfants, na√ģt en 1775 dans le sud verdoyant de l’Angleterre. On ne sait que peu de choses sur cet immense √©crivain. De son p√®re, qui est pasteur, elle re√ßoit de solides principes moraux et la passion de la litt√©rature. Jane √©crit d√®s l’enfance sur le ton l√©ger de la com√©die et d√©veloppe un sens aigu de l’observation en grandissant dans ce milieu de petite noblesse rurale au sein d’une famille unie qui entretient l’humour et la bonne humeur. L’auteure de Orgueil et pr√©jug√©s, Emma‚Ķ ne se d√©partit jamais d’une profonde joie de vivre. Ses oeuvres re√ßoivent un accueil enthousiaste avant que la mort ne l’emporte √† quarante et un ans.

David Cecil (1902-1986) voue une grande admiration √† Jane Austen, et son livre n’est pas exempt de bons sentiments. La partie consacr√©e au style de la romanci√®re met remarquablement en lumi√®re les deux facettes de son oeuvre : une ironie enjou√©e mais implacable, et une subtile compr√©hension de la nature humaine. Des extraits de correspondances et des t√©moignages de contemporains rendent vivant ce portrait, servi par une √©criture agr√©able, l√©g√®rement d√©su√®te.