Tokyo blues.

EISLER Barry

John Rain, alias Fujiwara Junichi, am√©ricain par sa m√®re et japonais par son p√®re, est un tueur √† gages, sp√©cialiste des ¬ę¬†morts naturelles¬†¬Ľ. Il a longtemps travaill√© avec Tatsu, chef du FBI japonais, dans sa lutte contre la corruption chronique du gouvernement, avec l’aide et parfois l’argent de la CIA. Apr√®s son dernier ¬ę¬†contrat¬†¬Ľ, Tokyo comme les √Čtats-Unis deviennent dangereux pour lui et il s’appr√™te √† √©migrer au Br√©sil, lorsque Tatsu lui demande comme dernier ¬ę¬†service¬†¬Ľ, l’√©limination de Murakami, un gangster particuli√®rement brutal. Il se retrouve alors pris entre la CIA, les yakuzas et les politiciens japonais.

C’est le deuxi√®me thriller de Barry Eisler, juriste qui a exerc√© aux √Čtats-Unis ainsi qu’au Japon. Sa fascination pour les tactiques et les strat√©gies d’un tueur professionnel ainsi que pour les arts martiaux vaudra quelques belles sc√®nes dans le film qui est en projet. L’intrigue est compliqu√©e, le h√©ros un peu trop sympathique compte tenu de ses exploits. Reste une tr√®s charmante √©vocation du Japon quotidien, des villages de Tokyo aux clubs de jazz d’Osaka.