Thomas Cook (1808-1892) : l’inventeur des voyages

L'AULNOIT Béatrix de, ALEXANDRE Philippe

Thomas Cook naît en 1808 dans une famille d’ouvriers agricoles des Midlands, au nord de Londres. Il tient de son grand-père, orateur baptiste, un charisme et une foi qui forcent l’adhésion. Philanthrope, il ambitionne de rapprocher les peuples et de les distraire de l’alcoolisme par le voyage. L’industrialisation, l’arrivée du chemin de fer et le développement des transports maritimes lui ouvrent des perspectives. Il se lance en organisant, en 1841, l’acheminement de cinq cents militants à un meeting prônant la sobriété. C’est une réussite ! En 1849, devenu agent d’excursions, il fait imprimer une brochure. Après le tour des îles britanniques, il n’aura de cesse d’élargir ses propositions et d’améliorer ses prestations autour d’événements internationaux aussi divers que les expositions universelles ou le percement du canal de Suez. D’un style alerte, agrémenté d’anecdotes datées, les auteurs (Des fourchettes dans les étoiles, NB janvier 2011) reconstituent la réussite exemplaire d’un homme et de ses enfants. Pragmatisme, implication personnelle, désir de fraternité… un homme d’affaires humaniste. (M.-A.B. et B.D.)