Thierry.

CHOLODENKO Marc

Deux textes, à lire de manière aléatoire, parlent de Thierry. L’un, écrit à la première personne en courts paragraphes numérotés, analyse ce qui a uni le narrateur à Thierry jusqu’à sa mort. Leur amitié a débuté à l’adolescence : ils ont été inséparables pendant cinq ans. Puis, Thierry a trouvé une compagne, s’est lancé dans la littérature, a déçu… Lors des funérailles, le narrateur s’aperçoit qu’il est passé à côté de son ami, sans le connaître et l’apprécier autant que tous ses autres amis présents. N’est-ce pas le lot de notre appréhension générale du monde ? Le deuxième texte reprend ce thème mais en auscultant les relations de Thierry d’un point de vue extérieur. Ce sont de longues, longues phrases souvent absconses, érotiques par moments.

 

Marc Cholodenko a écrit une vingtaine d’ouvrages. Très étudié parfois, voire alambiqué, son style laisse le lecteur en panne de compréhension. Se contenter peut-être de lire le texte écrit à la première personne ?