T’es l√†, Alfred ?

PINEUR Catherine

Un matin, Sonia l’oiseau toque √† la porte de son voisin Alfred pour prendre leur caf√© habituel, sauf que personne ne se manifeste. Alors, Sonia attend puis s’inqui√®te de cette absence, surtout qu’Alfred n’a m√™me pas laiss√© un mot. Elle d√©cide d’aller √† sa recherche, quitte √† s’approcher du mur de la guerre, et croise sur son chemin de dr√īles d’oiseaux qui ne parlent pas comme elle. D’o√Ļ viennent-ils et o√Ļ est Alfred ?¬†¬†Des ruptures de ton et d’atmosph√®re pour t√©moigner de l’angoisse, de la solidarit√© et du r√©confort en temps de guerre, voici ce que Catherine Pineur nous propose d’exp√©rimenter. Par le biais d’une intrigue tr√®s simple, le lecteur est travers√© comme Sonia d’√©motions tr√®s contrast√©es. D’abord, la joie de retrouver un ami puis l’inqui√©tude face √† l’absence d’Alfred, le questionnement face aux oiseaux inconnus puis enfin le r√©confort avec le grand rassemblement autour du caf√©. Un album d’une grande puissance √©vocatrice pour aborder le contexte de la guerre, du v√©cu des migrants et de l’attitude solidaire. (P.E.)