Tea-Bag

MANKELL Henning

À la fin des années quatre-vingt-dix, en Suède, Jesper Humlin, auteur en quête d’inspiration, croise par hasard le chemin de jeunes clandestines. L’une d’elles, Tea-Bag, une jeune Nigérienne, est arrivée en Suède nourrie d’espoir après avoir traversé l’Europe à pied. Jesper, plutôt préoccupé par son confort et ses problèmes personnels, trouve l’opportunité de remonter sa cote de popularité en proposant aux jeunes filles d’écrire leur histoire. Mais à travers le récit de Tea-Bag, il prend conscience de l’horreur qu’elles ont vécue et de leur combat pour la vie.

 

Délaissant le roman policier, Henning Mankell aborde ici le sujet de l’immigration clandestine et des difficiles conditions de survie des sans-papiers. Proche de Comédia Infantil (NB juin 2003) par le thème de la différence, ce roman paraît parfois peu crédible car l’opposition décrite entre les deux mondes représentés par Jesper Humlin, personnage falot aux préoccupations matérialistes, et les jeunes filles clandestines est parfois trop marquée. La gravité du sujet n’est pas toujours pleinement ressentie, ce n’est que vers la fin du livre que le lecteur s’émeut des témoignages.