Tant que durent les rêves

FUENT√ąS Roland

Nathan s’entra√ģne pour devenir champion de natation. Sa petite amie, Alicia, se croit √©crivain et envoie des manuscrits sans succ√®s. Romain son meilleur ami se perd dans la t√©l√©-r√©alit√© et ses r√™ves fumeux. Jeanne, la coach de Nathan, doit jongler avec sa passion et une grave maladie. Comment se d√©passer et accomplir ses r√™ves ? Quand le doute s’installe, l’envie d’abandonner devient vite un poison. Nathan n’est plus s√Ľr de r√©ussir √† faire partie des meilleurs de sa discipline, malgr√© sa coach qu’il adore, malgr√© les entra√ģnements qui rythment sa vie de lyc√©en. L’adolescent se d√©double et sort alors de lui-m√™me pour s’observer. ¬†¬†¬†¬†La premi√®re partie du roman est classique : la vie d’un adolescent qui s‚Äôastreint √† la dure discipline d’un sport exigeant pour gravir les √©chelons des qualifications. Le milieu sportif, les rencontres aux quatre coins du pays, les espoirs, l’adr√©naline des courses… Mais aussi la vie quotidienne, familiale, amicale et amoureuse. Le roman bascule aux deux tiers dans le fantastique : Nathan devient le fant√īme de lui-m√™me, il a un avatar, un ¬ę Nathan/r√™ve ¬Ľ. Parall√®lement Alicia et Romain suivent la m√™me aventure et leurs fant√īmes se rencontrent. Si on suit volontiers Nathan au d√©but du r√©cit, on ne s’embarque pas √† sa suite quand le roman devient fantastique. (A.E. et M.-C.D.)